Site de type portail coopératif

Accueil > Terroir > Actualités > Le Chien Truffier

Un aide précieux pour le Cavage

Le Chien Truffier

Selon French Toutou

Publié le : jeudi 18 août 2011, par Patrick ROUDEIX, Webmestre du site


Le chien truffier pratique le cavage, une activité très ancienne qui consiste à rechercher des truffes enfouies. Le terme provient de " cavadou " qui est l’instrument qui sert à les déterrer.

Depuis plusieurs décennies, le chien a remplacé le cochon dans la recherche des truffes car il localise les truffes aussi bien que le cochon mais surtout ne les mange pas !! La saison de recherche des truffes commence en décembre pour s’achever en février.

Les Concours

Le 1er concours français a eu lieu en 1969.
Le chien doit trouver et marquer de la patte l’emplacement de 6 truffes ensevelies au moins depuis 36 heures, dans un espace carré de 25 mètres de côté. Le chien ne doit pas marquer 2 fois de suite la truffe, ni la déterrer, ni la manger.

Il existe 2 catégories de concours : la classe A pour les débutants de mois de 10 mois et la classe B pour tous les chiens ayant une expérience suffisante et ayant déjà concouru dans la classe A.

Les chiens reçoivent un qualificatif en fonction de leurs prestations : Excellent pour ceux qui ont obtenus au moins 70% des points, Très Bon pour ceux qui ont obtenus au moins 60% des points, Bon pour ceux qui ont obtenus au moins 50% des points.

Les chiens

Tous les chiens sont aptes à pratiquer le cavage mais il faut tout de même qu’il ait un caractère joyeux, très équilibré et prêt à tout pour satisfaire leurs maîtres. Le chien cherche avec d’autant plus de plaisir que son maître le félicite et ai fier de lui. Aussi, on rencontre assez fréquemment des Bearded Collie, ou des Labrador par exemple.
Les chiens de chasse ont parfois du mal à travailler sur un terrain qui est traversé par du gibier.

Le dressage

Les chiens qui excellent dans le cavage ne marquent que les truffes arrivées à maturité et laissent les autres en terre. Pour arriver à de telles résultats, il est indispensable de commencer l’apprentissage très tôt.
En tout premier lieu, vous devez apprendre la gourmandise à votre chiot car vous le récompenserez à chaque fois qu’il trouve une truffe par une friandise comme du fromage par exemple. C’est la récompense qui est le moteur de la recherche pour votre chien.
Ensuite, il faut lui apprendre à chercher au sol des aliments, croûtes de fromage par exemple. Le fromage est l’aliment idéal pour le jeu et les récompenses. Il faut aussi le mettre en contact très jeune avec des truffes en le faisant jouer avec par exemple.
En aucun cas vous ne devez négliger son éducation plus classique de la marche au pied et des ordres élémentaires. Cela vous sera utile en concours et dans la vie de tous les jours.

Les premiers contacts avec la recherche au sol et les truffes devront être pris avant que votre chiot ai 5 mois.

A ce moment-là, l’apprentissage peut vraiment commencer, il doit toujours être tourner en jeu et les récompenses doivent être fréquentes afin d’encourager le chiot dans ses efforts. Maintenant que votre chiot sait déjà chercher des petits bouts de fromage au sol, vous pouvez commencer à en cacher sous des feuilles et dans votre jardin en le laissant manger tout ce qu’il trouve et en le félicitant. N’hésitez pas à enterrer au fur et à mesure des réussites de votre chiot pour lui apprendre tout doucement à gratter.

L’étape suivante consiste à associer la truffe au gruyère pour que le chiot associe au fil du temps la recherche de fromage à la truffe.

Ces étapes sont capitales et doivent être répétées plusieurs semaines pour être bien acquises. Votre chiot apprend plus ou moins bien, encouragez le en le félicitant joyeusement à chaque fois qu’il réussit, en plus de la récompense, il veut vous satisfaire, alors montrez-le lui !

Lorsque le chiot n’hésite plus, qu’il réussit rapidement à repérer les bouts de gruyère couplés à une truffe à quelques centimètres de profondeur, faites disparaître le fromage de la quête et ne l’utilisez plus que pour les récompenses.

Votre chien commence à bien se débrouiller, il faudrait l’entraîner maintenant en milieu naturel chez un trufficulteur. Prenez alors contact avec des trufficulteurs pour leur demander l’autorisation de faire travailler votre chien sur leurs domaines car c’est la pratique qui forme le mieux un chien.
Bon courage et tenez nous au courant si vous avez des résultats probants.

GIF